fr | en

Un salon professionnel représente une énorme opportunité pour toute entreprise de se vendre et d’asseoir sa crédibilité auprès de l’ensemble de ses parties prenantes. L’objectif est donc de générer du trafic sur un stand.

Les étapes de préparation

Générer du trafic sur un stand et s’assurer de la performance de cet objectif n’est pas un simple. Cela nécessite une réelle organisation en amont :

  • Faire un rétro-planning : pour de ne rien oublier
  • Définir les objectifs : afin de mettre en rapport des moyens et des actions et de permettre aux commerciaux de se préparer
  • Déterminer les cibles : les prospect potentiels, leur âge, leur catégorie socio-professionnelles
  • Annoncer sa présence sur le salon : mise en place de stratégie de marketing direct, afin d’infirmer les visiteurs
  • Se démarquer des concurrents : utiliser le sponsoring, trouver le meilleur emplacement
  • Faire des animations : goodies, mise en scène, jeux-concours, etc.

Qu’est-ce que le trafic sur stand ?

La création de trafic sur un stand désigne le flux de clients ou prospects fréquentant le stand. Générer du trafic sur un stand permet de :

  • Détecter des opportunités
  • Acquérir du trafic sur votre site web et vos réseaux sociaux
  • Capter des prospects et séduire votre audience
  • Se démarquer de la concurrence en travaillant sur la visibilité

Mais la création de trafic ne se fait pas comme ça ! Générer du trafic sur un stand passe par plusieurs points essentiels, tels que la prospection, la collecte de données, le marketing émotionnel, l’engagement, le boost commercial ou encore la fidélisation.

generer-du-trafic-sur-un-stand-etapes-de-prepration

Comment organiser le trafic sur un stand ?

Générer du trafic sur un stand c’est bien, mais encore faut-il pouvoir le gérer et l’organiser ! Il faut que votre stand soit accueillant sans pour autant être un sentier de passage. La signalétique du stand, ainsi que son habillage sont donc des points importants à prendre en compte.

Une fois au sein du stand, les visiteurs doivent se sentir bien accueillis. Prévoir du mobilier pour aménager l’espace est donc un second point à prendre en compte.

Pour faciliter l’organisation, voici plusieurs zones à prévoir :

  • Zone d’appel : attirer le regard et informer en quelques secondes, grâce à la signalétique
  • Zone d’accueil : premier contact, doit favoriser le dialogue
  • Zone de présentation des produits : informer sur les produits ou les services
  • Pôle de démonstration
  • Espace de réception : afin d’avoir un endroit pour les prospects intéressés, pouvoir échanger à l’abris des flux du salon
  • Zone de circulation : fluidifier le trafic sur le stand et délimiter les zones

Bien évidemment, l’objectif est d’amener naturellement les visiteurs sur son stand, afin d’engager une relation et générer du trafic. Le forcer à venir n’est pas l’objectif.